Rouge, Louis Despont, Gonzague Monney

Né en 1949, Louis Despont, que tous ses amis appellent Loyon, est un jongleur de mots. Après des études au collège St-Michel et à l’Université de Fribourg, il entre dans l’enseignement auprès des jeunes des classes pratiques du CO du Belluard. Retraité depuis 2010, il a gardé le goût d’écrire des textes de chansons et régulièrement il peut s’adonner à ce hobby en fonction des « commandes » pour des spectacles chantés ou des pièces uniques, (à peu près 200 textes au compteur !)

Ecrire des paroles de chansons, il l’a toujours fait : d’abord à l’occasion de mariages, anniversaires ou fêtes diverses, en plaquant sur des airs connus des paroles de circonstance, ceci avec la plus grande facilité. Ce qui n’était qu’amusement devient plus sérieux avec la rencontre de Michel Ducarroz. De leur collaboration naîtra le fameux “Petit Bistrot” (1978)

Depuis la fin des années 80, un certain nombre de chefs de chœurs et musiciens lui confient l’écriture de textes. C’est ainsi qu’il eut l’occasion de collaborer avec des compositeurs de tous bords. On peut citer notamment Max Jendly, Caroline Charrière, Francis Volery, Henri Baeriswyl, Jean-Marie Kolly, Jocelyne et Louis-Marc Crausaz,  Gonzague Monney, Pascal Gendre.

En 2002 et 2006, il a écrit, pour le décanat de St-Maire et le chœur paroissial de Praroman les textes français de deux messes composées par son collègue de CO, Jean-Marie Kolly, ce qui lui permettra ce raccourci saisissant : « J’ai commencé par une chanson à boire et voilà que je goûte au vin de messe ! ».

Plus récemment, Il a écrit les textes de 9 chansons pour le spectacle « Estagrenouilles » à l’occasion du 70ème anniversaire du chœur Upsilon d’Estavayer-le-Lac « (2006), 16 chansons du spectacle « C’est du beau ! » pour le Chœur des Chênes, sur des musiques de Gonzague Monney ((2010) et  les textes de 3 chansons intégrées au spectacle du 125ème anniversaire du CO du Belluard (2010). Les Enchanteurs de Ste-Thérèse lui ont confié l’écriture de 4 chansons et du canevas de leur spectacle du 40ème  « Tout feu, tout flamme » (2011). Toujours en 2011, Il a écrit pour le spectacle « L’air du Funi » monté à l’occasion des 75 ans des Marmousets de Fribourg les textes de 8 chansons nouvelles sur des musiques de différents jeunes compositeurs suisses et fribourgeois. En 2013 pour °Coucou, c’est l’heure », spectacle qui impliquait toutes les sociétés chorales et la Farandole de Courtepin il écrit 9 textes mis en musique par Gonzague Monney, en 2014, 9 autres pour « Les quatre saisons de La Roche », sur des musiques de Pascal Gendre. En 2016 a été donné 6 fois le spectacle « Rêves en boîte » par le Chœur qui Chante d’Orzens-Oppens et le Chœur transfrontalier Sapaudia de Meyrin, pièce de théâtre articulée autour de 11 chansons signées Gonzague Monney et Louis Despont.

En été 2016, Anne Steulet-Brown, directrice du chœur d’enfants Chanteclair de Belfaux lui propose l’écriture d’un spectacle réunissant une dizaine de chansons sur le thème des migrants. « Le grand voyage » sera donné en octobre 2018, à Belfaux, sur des musiques d’Olivier Corpataux.

Quand a été mis sur pieds le projet « Glanissimo » et que Gonzague Monney m’a proposé d’en écrire un des textes, c’est sans aucune hésitation que j’ai accepté et choisi la couleur rouge. Le hasard faisant plutôt bien les choses, il s’est trouvé que le compositeur tiré au sort en sera Gonzague lui-même, mon complice de longue date. Notre « production » commune actuelle doit avoisiner un bonne trentaine de chansons !                                                                                                                                                                                                                        

Gonzague Monney est diplômé du Conservatoire de Fribourg en direction chorale et enseignement de la musique dans les écoles. Il a complété sa formation par deux semestres de direction d'orchestre à la HEM de Lausanne, et un master de direction chorale à la Kunstuniversität de Graz (Autriche) auprès de Johannes Prinz.

Il est actuellement à la tête du Chœur Faller de Lausanne, du Laudate Chor Zürich et de l’Ensemble Vocal Utopie de Fribourg (qu’il a fondé en l'an 2000). Il est également le Responsable musical des Associations de Céciliennes St-Henri et Ste-Croix (21 chœurs), et exerce régulièrement la fonction d’expert USC pour les passages de chœurs devant jury. Il est aussi membre du comité de la Fédération Suisse Europa Cantat (FSEC). En 2018, il est chef invité du Chœur Suisse des Jeunes.

Après avoir enseigné la musique au secondaire I & II durant plusieurs années, Gonzague Monney met actuellement son expérience pédagogique et musicale au service de la fondation EducARTES à Berne, en tant que professeur de direction chorale pour les diplômes CH I & CH II.

Depuis jeune enfant, Gonzague Monney a chanté dans plusieurs ensembles. Il a notamment participé à deux sessions d’été du World Youth Choir (Afrique du Sud & Namibie en 2007 ; Hong Kong, Chine & Macao en 2008).

La composition occupe également une part importante de son activité. Il a ainsi écrit près d'une centaine de pièces pour chœur, dont trois messes brèves et deux cantates pour choeur, solistes et orchestre : Stabat Mater speciosa (créée en janvier 2016 à Courtepin) et Der 23. Psalm (créée en novembre 2017 à Zurich). En 2008, son Gegrüsset seist Du, Maria obtenait le 2e prix du jury et le prix du public du concours de composition Label Suisse à Lausanne.